Vientiane – Premiers pas au Laos

Nous sommes arrivés à Vientiane en fin d’après midi en empruntant le pont de l’Amitié qui relie la Thaïlande au Laos entre Nong Khai et Vientiane.
Le passage est bien rôdé, les touristes et leurs dollars sont bien canalisés !

La photo n’est pas artistique, mais depuis le temps que nous le suivions ce fleuve…Une petite photo pour immortaliser le moment :

"Thaï-Lao Friendship Bridge" traversant le Mékong

« Thaï-Lao Friendship Bridge » traversant le Mékong

Un premier bus emmène tout ce petit monde de l’autre côté du pont. Après les formalités de visa et le petit dollar de plus payé au douanier car on est dimanche (…), nous négocions un tuk-tuk pour faire les 20 derniers kilomètres qui nous séparent de la capitale du Laos.

Partis à deux, nous nous sommes retrouvés à quatre pour chercher une guest-house. Se sont joint à nous, un Allemand résidant en Thaïlande et un Français footballeur professionnel en Asie pour leur renouvellement de visa à l’ambassade thaïlandaise au Laos. Après une bonne trentaine de minutes de marche dans les rues de la ville, de guest house full en hotel trop cher, nous nous sommes posés dans une chambre borgne au sein d’une énorme structure d’inspiration architecturale très communiste.

Vientiane ne nous a pas semblé offrir beaucoup de choses à découvrir si ce n’est une empreinte française encore forte (les panneaux de signalisation, les boulangeries et la pétanque … !).

Wat Si Sakt - Vientiane

Wat Si Sakt – Vientiane

Nous avons choisi d’y rester une seule journée, le temps de faire nos visas pour le Vietnam et de visiter la ville sur notre fringuant scooter.

Les visites … Des temples, pas mal de temples ! Ce qui frappe aux yeux en arrivant de Thaïlande, c’est la différence de décoration intérieure. Les murs et plafonds sont nettement  plus colorés : version quadrichromie des fresques relatant les représentations de la vie ou les rêves de Buddha.

Intérieur de temple

Intérieur de temple

Les piliers et frontons des temples ont recouverts d’inscriptions indiquant  les « grosses » donations des fidèles. Mes biens chers frères, mes bien chères sœurs suivez l’exemple.

Le lendemain matin, visa Vietnamien en poche, nous quittons notre guest aux relents soviétiques pour nous diriger vers Vang Vieng, une petite ville situé au nord de Vientiane.

Nous avons dit au revoir au sympathique étudiant qui arrondit ses fins de mois comme veilleur de nuit à la guest house. Un jeune Lao, apprenant le français, qui a été très heureux de nous réciter ses « devoirs » et de nous apprendre quelques mots de Lao en échange de l’équivalent en français !

Publié par Jess & Raph

FacebookTwitterGoogle+Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>