Vang Vieng, en remontant vers le nord

A quelques heures de bus de Vientiane, le paysage change radicalement. Prenez des roches karstiques comme celle de la Baie d’Halong, posez les sur la terre ferme, faites ruisseler une rivière et vous avez le décor de Vang Vieng !

Vang Vieng

Vang Vieng

La ville par contre est moins féérique. Elle est conçue autour et pour les touristes ! Plus particulièrement pour ceux qui y viennent pour s’arracher la tête.
Les filles se promènent en maillot de bain dans les rues, les mecs torse nu bouteilles de bière à la main .S’ils s’étaient un minimum renseignés sur la conduite à tenir dans un pays avec des coutumes différentes, peut etre auraient-ils plus de retenues ? peut- etre !!

La spécialité de la ville c’est le tubing : louer une grosse bouée pour se laisser descendre sur la rivière. Il y a encore peu de temps, les bars longeaient les rives et le tubing était souvent synonyme de grosse biture. Mais il y a eu trop de morts, principalement des Australiens, le gouvernement a donc fait un peu de ménage !

Pour nous éloigner du tourisme de masse, nous avons loué un scooter et nous sommes baladés sur les pistes autour de la ville.

Easy Rider au Laos

Easy Rider au Laos

Nous avons fait un grand tour autour de Vang Vieng et avons découvert des paysages magnifiques et des grottes impressionnantes. L’apprentissage principal : le pilotage sur des routes qui n’ont de routes que le nom, et la résistance aux chocs pendant quelques heures (pour le conducteur comme pour la passagère !). A la fin de la journée, nos vêtements, toutes les parties non cachées de nos corps amincis, ainsi que  le scooter étaient de la couleur des routes : rouge poussiéreux !

Et oui, nous avons un peu maigri ! Les réserves prises à noël et les kilos emmagasinés depuis notre rencontre fondent…Merci mère Asie et tes bon p’tits plats équilibrés, a dans un an Gargamel sucre et Nutella !!)

Lors de notre ballade, nous avons rencontré une famille de tisserands. Mère et filles travaillent en bord de route et vendent leur production directement aux touristes de passage. Nous sommes tombés en arrêt devant une de leurs tentures (4 jours de travail, tissée à l’endroit et à l’envers, un vrai beau travail !). La dame étant dure en affaire nous n’avons pas pu l’acheter pour une raison toute simple : nous n’avions plus assez de kip (monnaie locale) sur nous ! Et comme chaque pont est payant dans cette région, nous avons fait le choix de pouvoir rentrer le soir !

Un des nombreux ponts

Un des nombreux ponts

Depuis nous n’avons pas recroisé de travail aussi beau et fin … Un léger regret, d’une part parce que nous aurions pu donner ce qui va de droit à cette famille sans intermédiaire, et d’autre part parce que notre envie de souvenir a été très forte à ce moment là devant cette tenture !

Autre découverte, des reliques d’obus sont exposées sur les ponts, devant les magasins et les maisons … Nous sommes dans un pays qui a été marqué par la guerre du Vietnam. La promenade hors des sentiers battus est peu recommandée ! C’est un réel problème pour le pays car les 78 millions de sous munitions encore en veille sous terre font régulièrement des victimes.

Le soir nous avons profité des nombreux rabatteurs de bars pour siroter à l’œil quelques cocktails et avons réservé un départ en bus VIP  le lendemain matin avec une agence locale (bus climatisé, customisé avec de jolis rideaux bleu- ciel aux motifs d’oiseaux à bec rouge, assez confortable…). Nous ne savions pas encore qu’il était très confortable !! Luxueux même ! Vous saurez plus loin pourquoi !

Publié par Jess & Raph

FacebookTwitterGoogle+Partager

Une réflexion au sujet de « Vang Vieng, en remontant vers le nord »

  1. Ben dis donc, vous faites même des teasing maintenant ! Mais qu’avait-il de spécial ce bus ? Que vous est-il arrivé entre le 24 janvier et aujourd’hui ? Nous sommes tenus en haleine !!!
    Gros bibi à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>