Tha Khaek et Savannaketh

Notre périple de transports en tout genre a duré 36 heures et nous a conduits de Luang Pra Bang à Tha Khaek en passant par Ventiane. Pour la première fois depuis le début de notre voyage un bus avait de l’avance, et pas qu’un peu : le bus Luang Prabang – Vientiane est arrivé à la gare centrale de la capitale avec 3 heures d’avance ! Nous devions initialement passer la journée à Vientiane (arrivée 6 h du mat) et repartir le soir en bus de nuit pour Tha Khaek. En arrivant au milieu de la nuit nous avons pu attraper le bus de 4h. Et c’était repartit pour 8 heures de trajet.

Au milieu du trajet, le bus s’est arrêté en pleine campagne juste derrière un autre bus. Notre bus n’étant pas assez plein, le bus précédent l’a attendu pour que nous montions dans le premier. Une correspondance de bus en pleine pampa !

Tha Khaek a été une simple étape. Nous avons dormi dans un hôtel qui devait plus s’adresser à une clientèle de commerciaux que de backpaker avec leurs gros sacs à dos. Cette ville nous adonné l’impression de s’être endormie il y a plusieurs années…

Tha Khaek de nuit

Tha Khaek de nuit

Le lendemain, nous avons demandé au premier tuk-tuk de nous emmener à la gare. Nous n’avons pas reconnu les lieux, et en effet nous étions dans la gare des bus locaux, pas celle des longues distances et des touristes ! Après un sympathique déjeuner (nous n’avons pas réussit à identifier la viande !), nous avons passé un agréable trajet dans un mini van avec de la bonne musique locale ! On va rentrer conditionnés et fan de musique asiat !

Into the van

Into the van

Savannaketh est la deuxième plus grosse ville du pays. Comme à Vientiane, nous n’avons pas ressenti la taille de la ville. On y ressent, comme à Vientiane, la présence française. Le centre historique ressemble à un gros bourg français, organisé autour de son église (la première croisée depuis notre départ). Nous avons loué des vélos pour visiter le centre de la ville et cela a été une excellente expérience. Imaginez-vous au guidon d’un vélo dans une ville d’Indochine des années 60 … Et bien c’était ça !

Sur la place principale

Sur la place principale

La seule chose un peu dommage est que les habitants préfèrent construire du neuf plutôt que de réhabiliter les anciennes maisons. La majorité des maisons sont donc dans un état assez terrible !

Centre de Savannakhet

Centre de Savannakhet

La veille du départ, nous avons testé la fondue chinoise version Laos au bord du Mékong. C’était bon mais pas assez pour nourrir le voyageur ! C’était la première fois de ma vie (Raph) que j’enchainais deux restos dans la soirée pour ne plus avoir faim !

Fondue chinoise

Fondue chinoise

Nous prenons la route de Pakse ou nous nous poserons une grosse semaine pour aller visiter les alentours et notamment le plateau des Bolovens connu pour la culture du café et pour ses chutes d’eau notamment. Nous n’avons pas encore complètement retrouvé les sourires mais c’est en amélioration constante et encourageante !

Publié par Jess & Raph

FacebookTwitterGoogle+Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>