Réflexions sur le retour…

En guise de conclusion de cette année de voyage, quelques réflexions publiées sur le compte Facebook de Raph quelques heures avant de prendre notre dernier avion…

« J’ai quitté la France il y a 11 mois
Au fil de ces mois  j’ai découvert de jolis pays et rencontré beaucoup de belles personnes
J’ai appris quelques mots en Thaï, en Khmer, en Viet, en Hindi ou en Népali
Faire l’effort d’apprendre à dire bonjour dans la langue est le début de l’ouverture aux autres


J’ai expérimenté les trains en Thaïlande et en Inde
La climatisation Thaï a bien faillit nous congeler
J’ai pris des bus qui n’avaient plus l’âge de rouler depuis belle lurette
Et des Tuk-Tuk plus customisés qu’une Ford Escort a Arras
J’ai fais un bout de chemin sur le dos d’un dromadaire 
On peut se faire des ampoules autre part que sur les pieds

J’ai essayé de faire comprendre à des Néo Zélandais que le vrai vin était Français
Mais j’ai quand même goûté le leur, élève ayant du potentiel mais qui doit travailler
J’ai goûté aux spécialités locales avec la curiosité d’un enfant
Parfois à en pleurer à cause d’un plat trop épicé 
Ou de rire en recevant la becquée d’une grand-mère au Vietnam

J’ai vu les dauphins du Mékong et entendu la respiration d’un cachalot en Nouvelle Zélande
La nature dans tous ses états laisse sans voix où que l’on soit
J’ai failli pleurer en voyant la déforestation massive du Laos et du Cambodge
A perte de vue, les flammes se détachaient dans le noir de la nuit
Je suis resté planté là, émerveillé par l’agilité et le caractère joueur des otaries
Leur regard qui donne envie de plonger et de nager avec elles

J’ai vu des sourires par milliers et en ai rendu autant
Mes rides de soucis ont disparues au profit de celles du sourire
J’ai été touché par la générosité de ceux qui n’ont pas grand-chose mais qui donnent
Parfois presque gêné de n’avoir qu’un sourire et un merci à offrir
Mais c’est ce qu’ils attendaient, juste un sourire, pas plus qu’un sourire
Et finalement je n’ai pas rencontré tant de cons que ça

J’ai parfois fais confiance à de parfaits inconnus, m’en suis remis à eux
Les mauvaises expériences ne se comptent que sur quelques doigts
J’ai pris conscience que l’homme est bon par nature
Mais il faut aussi savoir garder ses sens critiques en éveil
Le chauffeur de Tuk-Tuk ou « l’étudiant en Art qui veut améliorer son anglais» ne sont jamais loin

J’ai eu les larmes aux yeux en visitant l’un des camps de concentration des Khmers rouges
Découvrir ce que l’homme à de plus sordide à « offrir »
Je suis resté en admiration devant ce que cette civilisation a laissé a Angkor
Un levé de soleil depuis le haut d’un temple en pleine jungle ne s’oublie pas

J’ai appris à traverser des avenues à la circulation démente
Lentement, tranquillement, un pas après l’autre en se tenant par la main
J’ai eu le plaisir de voir mes parents, ma petite sœur et quelques uns de mes amis au bout du monde
De très agréables pauses dans notre voyage à deux, des moments inoubliables

J’ai traversé des frontières à pied, en bus et en bateau
J’ai tendu mon passeport tellement de fois que j’en connais le numéro par cœur
Et parfois ce passeport renfermait le billet supplémentaire qui fait avancer les choses

J’ai été touché par la curiosité presque enfantine de certains petits vieux croisés ici et là
Le mariage d’amour est un luxe dans certains pays, pouvoir voyager l’est également

Je me suis rencontré à plusieurs reprises, j’ai appris sur moi
Je sais aujourd’hui qu’il ne faut pas grand chose pour être heureux
C’est parfois juste là, sous nos yeux
Ca tient dans un sac à dos de 60 litres et dans le sourire des autres
Ce que j’ai appris va me servir toute ma vie, à moi de cultiver ces leçons

Je me suis parfois senti très loin de chez moi, tout petit dans ce vaste monde
J’ai pleuré ma grand-mère, séparé de mes proches par plusieurs milliers de kilomètres
Mais je n’étais jamais seul, toujours accompagné par la plus belle des compagnies
Celle de la femme que j’aime

Nous avons découvert une petite partie du monde à deux
Nous sommes partis ensemble et nous revenons ensemble
Après des mois de voyage, de découverte et d’émerveillement nous allons prendre un dernier avion
Nous sommes tristes de voir la fin de notre aventure arriver

Nous allons quitter les marchés colorés et odorants, les bus bondés et les cuisines épicées
Mais nous serons attendus en France, heureux de revoir nos proches et nos amis
Nous allons retrouver le plaisir simple d’ouvrir un robinet et de boire l’eau sans se poser de question
Après plusieurs mois, nous allons retrouver notre pays hyper civilisé et sa vie occidentale
Ce premier voyage aura été une expérience incroyable et inoubliable

Nous en espérons d’autres, plus tard, d’autres ouvertures sur notre vaste monde 
Une vie ne sera pas suffisante pour tout voir, tout entendre, tout sentir, tout goûter

A nous de remplir nos vies du mieux possible, par ce qui nous semble juste et bon pour nous
A nous de cultiver cette curiosité et l’ouverture d’esprit qui nous rend plus attentif aux autres
Distribuer des sourires a s’en donner des rides »

Merci d’avoir été aussi nombreux à nous suivre et à bientôt pour de nouvelles aventures… !

FacebookTwitterGoogle+Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>